Julie Verlaine

Professeure d’histoire contemporaine

Université de Tours, Département d’Histoire et d’Archéologie

3, rue des Tanneurs, 37000 Tours

Julieverlaine@gmail.com

Thèmes de recherche

Mes recherches portent sur l’histoire sociale et culturelle à l’époque contemporaine (XIXe-XXIe siècles, en particulier sur les arts plastiques et le patrimoine. Elles prolongent une thèse de doctorat, soutenue en 2008 sous la direction de Pascal Ory, sur les galeries d’art contemporain à Paris après 1945, dont l’ambition était de montrer combien l’action des galeries d’art était loin de se restreindre aux transactions économiques, mais influençait aussi la création individuelle, la constitution de groupes artistiques, et avait une importance croissante à cette époque sur le goût des collectionneurs privés et celui des institutions publiques.

J’ai poursuivi cette analyse historique du marché de l’art dans des projets de recherche individuels (ouvrage sur la galerie Daniel Templon) et collectifs (GREMA, groupe de recherche sur le marché de l’art ; ouvrage sur le Comité professionnel des galeries d’art). D’autres projets m’ont amenée à m’intéresser à différentes formes de mobilisations et de rassemblements collectifs autour d’objets ou de pratiques culturelles, comme les festivals, les biennales et les foires, ainsi qu’aux pratiques de collection, publiques et privées. Je porte une attention particulière à l’histoire des acteurs et actrices de la vie culturelle (artistes, médiateurs, publics). La question des rapports artistiques de genre – assignations, frontières et transgressions du masculin et du féminin – est au centre de plusieurs projets achevés ou en cours, portant sur les domaines de la création, de la médiation et de la collection : une histoire des collectionneuses d’art et mécènes en Occident de 1880 à nos jours, une histoire des clientes de la Maison de joaillerie Chaumet, plusieurs essais sur veuvage artistique et postérité après 1945.

Le processus de patrimonialisation, dans ses dimensions sociales, économiques et culturelles, m’intéresse également, tout comme les questions de philanthropie culturelle et de mécénat artistique à l’époque contemporaine. Réalisée dans le cadre d’une délégation à l’IUF (2017-2022), mon habilitation à diriger les recherches soutenue en 2021 a porté sur une histoire transnationale de la philanthropie au musée, à travers l’histoire des sociétés d’amis de musée durant un long XXe siècle (ouvrage à paraître). Au sein du CeTHiS, je prolonge ces recherches par une étude sur la longue durée des mobilisations patrimoniales, notamment associatives (projet JADIS), et par une approche transversale des passions ordinaires de la civilisation des loisirs, de la cinéphilie à la BDphilie en passant par la gastronomie et le modélisme (projet PHILIES).

Mes travaux actuels, individuels et collectifs, croisent histoire du patrimoine, histoire du genre et histoire des goûts artistiques à l’époque contemporaine pour proposer une contribution à l’histoire culturelle du contemporain dans une perspective transnationale et comparatiste.

Travaux en cours dont projets financés

  • Pilotage du projet JADIS (jalons pour une histoire des associations de défense et de sauvegarde du patrimoine culturel).
  • Co-pilotage du projet PHILIES (avec Pascale Goetschel, Université Paris 1), pour une histoire contemporaine des passions culturelles collectives.
  • Membre de l’équipe de recherche ARP sur les artothèques (HiCSA, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), en charge des terrains nord-américains.
  • Membre du Projet WADDA, Women Art Dealers Digital Archive, projet porté par Véronique Chagnon-Burke (Christie’s Education, New York) et Catarina Toschi (University of Siena).
  • Membre du projet ANR ANTRACT, Analyse Transdisciplinaire des Actualités filmées (1945-1969). Projet transdisciplinaire international, piloté par Pascale Goetschel (Paris 1), 2017-2022.

Parcours professionnel et formation

2022- … – Professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Tours

2017-2022 – Membre junior de l’Institut Universitaire de France

2021 – Habilitation à diriger les recherches soutenue à l’Université Sorbonne-Nouvelle : Arts, patrimoines et sociétés. Pour une histoire sociale des acteurs culturels au XXe siècle, 3 volumes, dont un inédit : « Les Amis des Musées. Patrimoine, mécénat et philanthropie au XXe siècle », 577 p. Garant : Laurent Martin (Université Sorbonne-Nouvelle). Jury : Kathryn Brown (Loughborough University), Béatrice Joyeux-Prunel (Université de Genève), François Mairesse (Université Sorbonne-Nouvelle), Dominique Poulot (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Rebecca Rogers (Université de Paris) et Bertrand Tillier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

2010-2022 – Maîtresse de conférences en histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne   

2008 – Doctorat d’histoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : Les galeries d’art contemporain à Paris, 1944-1970, 2 vol., 726 p. Directeur : Pascal Ory (Université Paris 1). Jury : Laurence Bertrand Dorléac (Sciences Po Paris), Philippe Dagen (Université Paris 1), Philippe Poirrier (Université de Bourgogne), Alain Quemin (Université Paris 8). Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

2003-2004 – Teaching assistant, Yale University (Etats-Unis).

Bibliographie

ouvrages publiés

  1. Figures de style. Les clientes de la Maison Chaumet (XVIIIe –XXe siècles), Paris / New York, Éditions Assouline, coll. « Les Mondes de Chaumet », 2018, 80 p. (également publié en traduction anglaise : Figures of style, New York, Assouline Éditions, 2018, 80 p.)
  2. Daniel Templon, une histoire d’art contemporain, Paris, Flammarion, 2016, 413 p. (également publié en traduction anglaise : Daniel Templon, a history of contemporary art, Paris/New York, Flammarion, 2016)
  3. Femmes collectionneuses d’art et mécènes, de 1880 à nos jours, Paris, Hazan, 2014, 288 p.
  4. Les Galeries d’art contemporain à Paris. Une histoire culturelle du marché de l’art, 1944-1970, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, 584 p. Réédition : Seconde édition revue et enrichie, Éditions de la Sorbonne, 2019.

ouvrages dirigés

  1. Le Comité professionnel des galeries d’art, soixante-dix ans d’histoire (1947-2017), Paris, Hazan, 2017, 176 p.
  2. Histoires d’O. Mélanges d’histoire culturelle offerts à Pascal Ory, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, 432 p. (avec Christophe Gauthier, Laurent Martin et Dimitri Vezyroglou)
  3. Une histoire des festivals (XXe – XXIe siècles), Paris, Publications de la Sorbonne, 2013, 350 p. (avec Anaïs Fléchet, Pascale Goetschel, Patricia Hidiroglou, Sophie Jacotot, Caroline Moine)
  4. Le Spectacle de l’histoire, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, 316 p. (avec Stéphane Haffemayer et Benoit Marpeau).

direction de numéros de revue

  1. Combats, débats, transmissions : les 20 ans de Mnémosyne, numéri 26 de Genre & Histoire, automne 2020 (avec Patrick Farges). En ligne : https://journals.openedition.org/genrehistoire/5539

articles depuis 2015

  1. « Quelques sons dans un océan de silence. ‘Une Autre Histoire’, podcast féministe imaginé par l’agence Louie Media et l’Association Mnémosyne », Revue d’histoire culturelle XVIIIe-XXIe siècles, 2020, n°1. [En ligne], https://revues.mshparisnord.fr/rhc/index.php?id=193
  2. « Du marché au musée. L’histoire des galeries d’art, pour quoi faire ? », in Les Cahiers du Musée national d’art moderne, hors-série 2020 : « 20 galeries du 20e siècle, France 1905-1970 », juillet 2020, p. 4-9.
  3. « Parler d’un homme, exister comme femme. Les veuves d’artistes : témoins, “muses”, expertes », Sociétés & Représentations, n°46, automne 2018, p. 135-157.
  4. Avec Séverine Sofio, « Tableaux croisés : le marché de la peinture, entre sociologie de l’art et histoire culturelle », Biens symboliques / Symbolic Goods, n°3, 2018, en ligne : https://revue.biens-symboliques.net/290

ouvrages collectifs

  1. « Ce que le musée fait à ses « amis ». Muséophilie et attachements patrimoniaux autour de 1900 », dans Dominique Poulot (dir.), L’Effet musée. Objets, pratiques et cultures, Paris, Éditions de la Sorbonne, coll. « Histo.Art », 2022, p. 261 – 275. En ligne sur OpenEdition : https://books-openedition-org.ezpaarse.univ-paris1.fr/psorbonne/108982.
  2. « Vénus à son miroir. Le beau, l’obscène, l’odieux dans l’Angleterre de 1906 », dans Sébastien Le Pajolec et Bertrand Tillier (dir.), Des images, des histoires. Mélanges offerts à Myriam Tsikounas, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2021, p. 131-139.
  3. « Daniel Cordier, un acheteur de surréalistes. Hans Bellmer, Roberto Matta et quelques autres », dans Julia Drost, Fabrice Flahutez et Martin Schieder (dir.), Le Surréalisme et l’argent, Paris / Heidelberg, Centre allemand d’histoire de l’art / arthistoricum.net, « Passages Online », 2021, p. 265-281.
  4. « L’œuvre d’art, marchandise et patrimoine. Impératifs économiques et logiques patrimoniales après la mort des premiers artistes abstraits (1945-1980) », dans Maria Cécilia D’Ercole et Jean-Michel Minovez (dir.), Art et économie. Une histoire partagée, Toulouse, PUM, 2020, p. 149-157.
  5. « Veuvage et promotion artistique. Entre mission mémorielle et notoriété par procuration », dans Sylvie Octobre et Frédérique Patureau (dir.), Sexe et genre des mondes culturels, Lyon, ENS Editions, 2020, p. 235-250.
  6. « Le prix du marché. Hans Hartung à la galerie Louis Carré (1950-1954) », dans Hans Hartung et l’abstraction – « Réalité autre, mais réalité quand même », Dijon, Presses du réel / Fondation Hartung Bergman, 2020, p. 198-215.
  7. « La Galerie Colette Allendy, 1946-1960 » (Chapitre 15), dans Hélène Ivanoff, Denise Vernerey-Laplace (dir.), Les Artistes et leurs galeries, Paris-Berlin, 1900-1950, Rouen, PURH, 2019, p. 325-338.
  8. « Les galeries d’art parisiennes et le commerce de l’art au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Entre ruptures et continuités » (Chapitre 17), dans Hélène Ivanoff, Denise Vernerey-Laplace (dir.), Les Artistes et leurs galeries, Paris-Berlin, 1900-1950, Rouen, PURH, 2019, p. 361-380.
  9. « Mécènes des arts et des lettres dans l’Entre-deux-guerres. Portraits croisés de femmes », dans Anne Struve-Debeaux (dir.), Le Mécénat littéraire aux XIXe et XXe siècles, Paris, Hermann, 2019, chapitre VII, p. 103-115.
  10. Chapitres sur les Arts plastiques, le Corps, les Nouveaux terrains de luttes (France et Autres pays), dans Laurent Martin (dir.), Culture, médias, pouvoirs en Europe et aux Etats-UNis, 1945-1991, Paris, Atlande, 2019, passim.
  11. « La victoire de Robert Rauschenberg à la Biennale de Venise en 1964 », dans Didier Francfort et Jean El Gammal (dir.), Culture, médias, pouvoirs aux États-Unis et en Europe occidentale 1945-1991, Paris, Ellipses, 2018, p. 267-273.
  12. « Women Art Collectors and Patrons in the 20th century : rivals, peers and partners », in Marianne Camus & Valérie Dupont (ed), Women in Art and Literature Networks. Spinning Webs, Cambridge, Cambridge Scholars Publishing, 2018, p. 66-81.
  13. « Expositions and Collections. Women Art Collectors and Patrons in the Age of the Great Expositions », dans Myriam Boussahba-Bravard et Rebecca Rogers (dir.), Women in International and Universal Exhibitions 1876-1937, New York, Routledge, series “Routledge Research in Gender and History”, 2017, p. 27-47.
  14. « Le temps où l’abstraction eut raison. Histoire, mémoire, patrimoine : la respectabilisation des avant-gardes », dans Christophe Gauthier, Laurent Martin, Julie Verlaine et Dimitri Vezyroglou (dir.), Histoires d’O. Mélanges d’histoire culturelle offerts à Pascal Ory, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 292-303.
  15. « Enrichir les collections nationales par l’achat et la commande : le Bureau des Travaux d’art et les acteurs du monde de l’art (1945-1965) », dans Christian Hottin et Clothilde Roullier (dir.), Un art d’Etat ? La commande publique en France, 1945-1965, Rennes, Presses universitaires de Rennes / Archives nationales, 2017, p. 31-49.

 actes de colloque

  1. « La Société des Amateurs d’art et des Collectionneurs, miroir du collectionnisme français au milieu du XXe siècle », dans Pauline Prévost-Marcilhacy et Patrick Michel (dir.), Collectionner aux XIXe et XXe siècles. Les hommes, l’esprit et les lieux, Paris, Musée de la Chasse et de la Nature, 2021, p. 47-56.
  2. « Le marché de l’art français, créateur de liens entre art et industrie ? 1945-1968 », dans Gwenaële Rot et François Vatin (dir.), L’esthétique des « Trente Glorieuses ». De la Reconstruction à la croissance industrielle, Deauville, Librairie des Musées, 2021, p. 222-231, p. 276.
  3. « Veuves, mais artistes. Sonia Delaunay et Jeanne Kosnick-Kloss après la Seconde Guerre mondiale », dans Parent-elles. Compagne de, fille de, sœur de… : les femmes artistes au risque de la parentèle, actes de colloque, Paris, Aware (archives of women artists research & exhibitions), 2017. Publication en ligne : https://awarewomenartists.com/ressource/parent-elles-compagne-de-fille-de-soeur-de-les-femmes-artistes-au-risque-de-la-parentele/

Varia

LIEN VERS CV HAL

Curriculum complet à télécharger – Version française : VERLAINE CV 2022

Julie Verlaine’s Resume – English version : CV VERLAINE ENG 2022

Liste complète des publications : VERLAINE Liste publications 2022

Liste des mémoires de master encadrés : VERLAINE Liste mémoires 2022

 

dernière mise à jour : juillet 2022

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search