Robert Beck

Maître de conférences HDR en histoire contemporaine

Université François-Rabelais, Département d’Histoire,3, rue des Tanneurs, 37000 Tours

robert.beck@univ-tours.fr

Thèmes de recherche

Anthropologie historique urbaine ; histoire des loisirs urbains (notamment promenade) ; culture populaire des villes du XIXe siècle ; régulation sociale du temps libre populaire ; histoire comparatiste des élites des villes françaises et bavaroises, XIXe siècle

Travaux en cours dont projets financés

« Archéologie d’une existence. La vie du maître passementier F.C. Krieger selon son Journal, 1821 – 1872 »

Publication du journal de Franz Caspar Krieger (1821-1827) sur le site du Centre d’histoire du XIXe siècle (EA 3550).

Préparation d’une exposition en 2018, en coopération avec les archives départementales d’Indre-et-Loire, sur  « Mai 68 à Tours et à Constance (RFA) »

Parcours professionnel et formation

1979 – 1982 : tuteur en histoire ancienne à la Freien Universität, Berlin-Ouest

1983 : DEA en histoire, Université François Rabelais, Tours

1985 : doctorat en philosophie de la Freien Universität, Berlin-Ouest : Der Plan Freycinet und die Provinzen. Aspekte der infrastrukturellen Entwicklung der französischen Provinzen durch die Dritte Republik

De 1985 à 1994, et de 1997 à 1999 : enseignant en allemand et en histoire dans des écoles de commerce en France

1994 – 1996 : ATER en allemand, IUT du Mans

1995 : thèse de doctorat en histoire contemporaine, nouveau régime : Jour du Seigneur, jour de fête, jour de repos. Les mutations du dimanche en France, 1700 – 1900 », université Denis-Diderot – Paris VII

1997 – 1999 : chargé de cours en histoire moderne et contemporaine, Université François Rabelais, Tours

depuis 1999 : maître de conférences en histoire contemporaine, Université Français Rabelais, Tours

2015 : Habilitation à diriger des recherches

Bibliographie

ouvrages publiés

Der Plan Freycinet und die Provinzen. Aspekte der infrastrukturellen Entwicklung der französischen Provinzen durch die Dritte Republik, Francfort, Peter Lang, 1986

Histoire du Dimanche, de 1700 à nos jours, Paris, Ed. de l’Atelier, 1997

ouvrages dirigés

(avec Anna Madœuf, dir.), Divertissements et loisirs dans les sociétés urbaines à l’époque moderne et contemporaine, Tours, PUFR, 2005

(avec Matthieu Brejon de Lavergnée, dir.), « Combats autour du repos hebdomadaire (XIXe – XXe siècle), Histoire & Société, 28e année, n° 3, 2009

(avec Ulrike Krampl et Emmanuelle Retaillaud-Bajac, dir.), Les cinq sens de la ville, du Moyen Âge à nos jours, Tours, PUFR, 2013

articles depuis 2010

« Témoigner de sa foi. La place de la religion dans le livre de raison d’un maître passementier bavarois au XIXe siècle », dans Jean-Pierre Bardet/Élisabeth Arnoul/François-Joseph Ruggiu, Les écrits du for privé en Europe du Moyen Âge à l’époque contemporaine. Enquêtes, Analyses, Publications, Bordeaux, Presse Universitaires de Bordeaux , 2010, p. 489 à 506.

« Expression d’un vide ? L’invention de l’ennui dominical au XIXe siècle », dans Pascale Goetschel/Christophe Granger/Nathalie Richard/Sylvain Venayre, L’ennui. Histoire d’un état d’âme, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, p. 237 à 248.

« Sentir et ressentir la ville à travers des ego-documents. L’exemple du Journal du passementier bavarois F.C. Krieger, 1821 – 1872 », Norois, n° 227, 2013/2, p. 43 à 54.

« Ville et campagne dans le journal d’un bourgeois bavarois, 1821 – 1872 », dans Pierre Bodeau/Christine Lamarre (dir.), Les petites villes et leurs campagnes du Moyen Âge au XXIe siècle, Dijon, EUD, 2014, p. 333 à 346.

« Le Jour du Seigneur », dans Évelyne Cohen/Myriam Tsikounas (dir.), 1967 au petit écran. Une semaine ordinaire, Bry-sur-Marne, INA; Rennes, PUR, 2014, p. 301 à 316.

à paraître

« Saint Martin, un enjeu idéologique à la fin du XIXe/début XXe siècle », in Bruno Judic (dir.), La figure martinienne. Essor et renaissance de l’Antiquité tardive à nos jours, actes du colloque, Tours, 12-15 octobre 2016.