Equipe HiViS

HiViS – Histoire, Ville, Société

Responsable : B. Judic

Composition (membres en rattachement principal) :

– 10 enseignants-chercheurs, membres de l’UFR ASH (histoire)

– 5 doctorants

L’activité de recherche de l’équipe HiViS – dont les membres sont issus de l’équipe “Villes” du CeRMAHVA (EA disparue fin 2011) – se décline sous plusieurs formes : des colloques internationaux, des projets de recherche ainsi qu’un séminaire qui réunira les membres de l’équipe, les étudiants en master et doctorat et les invités autour du thème choisi pour la durée du contrat. Une manifestation annuelle importante (deux à trois jours) est l’occasion d’accueillir des invités extérieurs, français et étrangers, dans une démarche volontairement internationale.

Les colloques de l’équipe “Villes” du CeRMAHVA, “Abbayes martiniennes”, “Foules en ville”, “Marquer la ville”, “Espace sacré, mémoire sacrée : les saints-évêques et leurs villes”, “Les cinq sens de la ville”, avaient montré la perspective de l’histoire urbaine ainsi que l’étude sur la longue durée, du Moyen Age à l’époque contemporaine. L’un de ces colloques “Espace sacré, mémoire sacrée…” marquait la présence d’une chaire Studium attribuée en 2009-2010 à Yossi Maurey de l’université hébraïque de Jérusalem. Cette chaire avait été demandée par Christine Bousquet au titre de l’équipe “Villes”.

Cette dimension internationale, européenne (de la Méditerranée à l’Europe du Nord) et extra-européenne, constitue, plus que jamais, une exigence de l’équipe. Ses travaux sont également ouverts ou entrecroisés avec ceux d’autres unités de l’université de Tours (ICD …) et des universités voisines (Orléans, Poitiers…). Le projet HiViS se situe sur différentes échelles : à l’échelle urbaine, il s’agit de la question de la spatialisation du pouvoir dans la ville ; à l’échelle européenne, il s’agit de la question des réseaux de pouvoir ; à l’échelle mondiale, il s’agit de mettre en œuvre le comparatisme et les croisements historiques (World history).