Parution – Aux origines de la monnaie fiduciaire

Catherine Grandjean, Aliki Mousataka (dir.)

Commander l’ouvrage sur le site des éditions Ausonius

Publication des actes de l’atelier international organisé par Catherine Grandjean (Tours) et Aliki Moustaka (Thessalonique) le 16 et 17 novembre 2012 à Tours

Aux origines de la monnaie fiduciaire - couvLa monnaie de bronze antique était déjà une monnaie fiduciaire. Elle est née dans le monde colonial vers le milieu du Ve s. a.C., puis s’est peu à peu diffusée dans l’ensemble du monde grec et prit une importance croissante dans les échanges aux côtés de la monnaie en métaux précieux. Ses débuts paraissent liés au moins en partie à des transferts culturels avec des populations non grecques et sont à mettre en relation avec les échanges commerciaux et les besoins liés surtout aux guerres. Ils présupposent une évolution des conceptions de la monnaie jusque-là exclusivement en métaux précieux. En outre, des cités réputées pour leur maîtrise dans le travail du bronze, ont été parmi les premières à frapper des monnaies de bronze, ce qui invite à examiner aussi ce matériel comme un produit de la métallurgie, par le biais notamment des analyses élémentaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *