Atelier international : Des pleureuses aux “deuils planétaires”. Formes, pratiques et expériences des deuils collectifs à travers les âges

5-6 décembre 2013 / Tours / université François-Rabelais / site Tanneurs / salle de conférence, BU,  5e étage

organisé par Christine Bousquet (HiViS) et Manuel Royo (Mondes Anciens)

Les pleureuses antiques ouvrent une longue série de pratiques, de rituels et de modalités qu’il est possible de réinterroger.  Dans une longue chronologie, si l’étude de la mort a été particulièrement menée par les affiche Deuils collectifs.aimédiévistes, la question du deuil n’a pas bénéficié du même engouement. L’institution du jour des morts par l’abbé de Cluny, le développement de la pratique des rouleaux des morts dans les communautés abbatiales, les cortèges de pleurants sur les tombeaux princiers donnent des clés de lecture d’une gestion collective de la mort. Mais bien des pratiques, notamment laïques, sont moins clairement établies, à charge pour nous d’en définir l’existence, la chronologie, les composantes, en confrontant sources textuelles, iconographiques et archéologiques.

Ce programme procède d’une vaste ouverture chronologique –de l’Antiquité à l’époque contemporaine-, mais veut également couvrir une aire géographique large, les pratiques extra-européennes ayant toute leur place.

Consulter le programme Deuils collectifs A5

Télécharger l’affiche Deuils collectifs web


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.