Parution – Lydie, terre d’empire(s)

Étude de numismatique et d’histoire (228 a.C. – 268 p.C)

Publication de la thèse de Pierre-Olivier Hochard chez Ausonius Éditions, Bordeaux, 2020, collection Numismatica Antiqua, 11, 2 vols

Crésus, le Pactole… la Lydie antique est devenue proverbiale. Et l’étude de cette région s’est donc traditionnellement concentrée sur deux points : les recherches sur les origines de la monnaie et la période lydo-perse d’une part, et la cité de Sardes d’autre part. Cet ouvrage propose alors de l’étudier à partir d’un corpus numismatique, dans le but d’établir l’histoire de la Lydie à travers les différentes expériences impériales des époques hellénistique et romaine.
Avec l’extension de la puissance pergaménienne, et donc la rivalité croissante entre les Attalides et les Séleucides, les cités lydiennes se trouvent au cœur des grands enjeux internationaux de la période. Malgré l’installation romaine à la fin du IIe s. a.C., la Lydie reste troublée par les tensions de la basse époque hellénistique. L’étude de la période impériale ouvre d’autres perspectives : questionner la rupture traditionnelle entre période hellénistique et romaine, appréhender les conséquences la réforme monétaire d’Auguste, étudier les relations entre hellénisme et romanité et de réinterroger la “crise” du IIIe siècle.
Cette étude propose d’inscrire la Lydie dans un temps long permettant de questionner les modalités de son intégration aux espaces impériaux qui la dominent et d’interroger les processus d’hellénisation et de romanisation d’une région orientale au passé prestigieux.

Pour se procurer l’ouvrage sur le site de l’éditeur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search