Mobilisation contre la LPPR

Appel à la mobilisation contre le projet de

Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche

Tours, le 10 janvier 2020

Suite à la consultation de ses membres, l’EA 6298 CeTHiS de l’université de Tours déclare son opposition au projet de Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR).

Elle dénonce en particulier :

  • la remise en cause du statut des Enseignant.e.s-Chercheur.e.s avec la disparition de la référence aux 192h équivalent TD,
  • l’amplification de la contractualisation et de la précarisation des jeunes chercheur.e.s (tenure track, CDI de projets, etc.) et des personnels BIATS et ITA,
  • la remise en cause des fonctions du CNU et de la collégialité de l’évaluation des carrières par les pairs (ces fonctions seraient alors assurées par les universités, ce qui ouvrirait la voie à des logiques localistes).

Elle estime que cette loi, si elle devait être votée, mettrait en danger les conditions de travail de l’ensemble des catégories du personnel de l’ESR, notamment conjuguée à la réforme des retraites en cours.

Elle appelle les collègues de la communauté universitaire à se mobiliser par des actions collectives.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.