Soutenance de thèse de Laetitia Prieto-Luley

Le 6 avril 2018 / 14h / salles des Actes, site Tanneurs

Laetitia Prieto-Luley soutiendra sa thèse intitulée Recherches sur les cistes prénestines le vendredi 6 avril 2018 à 14h en salle des Actes au site Tanneurs de l’université de Tours. Le jury est composé de Vincent Jolivet (CNRS, AOROC), de Natacha Lubtchansky (Tours, dir.), Agnès Rouveret (Nanterre), Manuel Royo (Tours) et Lammert Bourke van der Meer (Leyde).

Résumé

Source de fantasme depuis le XVIIIe siècle, la question de la fonction des cistes prénestines reste ouverte comme le suggèrent des études récentes. Cette étude en propose une réévaluation. Elle revient sur un écueil méthodologique important qui consiste à traiter les cistes prénestines comme une catégorie homogène et à usage unique. Des considérations typologiques,  iconographiques, iconologiques et historiques nous permettent d’approfondir le rôle pratique et symbolique des cistes. La  réalisation d’une typologie des conteneurs affirme ainsi leurs potentialités d’usage et la diversité sociale et ethnique des  propriétaires. L’approche iconique permet, quant à elle, de confirmer le rapport des cistes au passage. De nombreuses images témoignent d’une association d’idée entre cistes, beauté et mort. Cette relation s’exprime d’ailleurs à travers un langage funeste et eschatologique raffiné gravé sur les cistes. Pour reprendre le schéma d’A. Maslow, les cistes répondaient à cinq besoins fondamentaux : physiologique (usage lors de la toilette et des rituels), de sécurité (protection d’une classe d’âge),  d’appartenance (bien élitiste), de reconnaissance (beauté maîtrisée) et de réalisation de soi (culture hellénique).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *