Soutenance de thèse d’Aline Specklin

le 7 juillet 2017 / 14h / salle des Actes, site Tanneurs

Aline Specklin soutiendra sa thèse intitulée Les activités artisanales dans l’habitat de La Tène moyenne et finale en Europe tempérée le 7 juillet prochain en salle des Actes à 14h. Le jury est composé de Anne-Marie Adam (Strasbourg – co-dir.), Philippe Barral (Besançon), Sylvie-Crogiez-Pétrequin (Tours), Stephan Fichtl (dir. Strasbourg), et Jean-Paul Guillaumet (CNRS).

Résumé.

L’artisanat au second âge du Fer est le sujet de nombreux travaux, mais il est rarement traité d’un point de vue global. Les limites géographiques retenues pour notre étude sont larges puisqu’il s’agit d’une grande partie de l’Europe tempérée. L’espace sélectionné, l’Europe celtique de la Gaule à l’Europe centrale, pousse à un aperçu global des productions. De ce choix d’une vision d’ensemble de l’espace laténien résulte une multiplication des données : des sites diversifiés à plusieurs niveaux et dans des groupes régionaux distincts, qui forment cependant une même culture matérielle. Il s’agit de dépasser les cadres régionaux, afin d’appréhender au mieux l’artisanat celtique dans son ensemble.

L’évolution des formes d’habitats, dès La Tène moyenne et qui se poursuit à La Tène finale, se produit parallèlement au développement de la production et des systèmes économiques. La période, décisive à plus d’un égard pour les innovations techniques, marque l’essor de l’artisanat spécialisé. Notre analyse apporte une vision d’ensemble de l’organisation des activités artisanales afin de percevoir leur fonction et leur implantation au sein des différents types d’habitats laténiens. A cette fin, l’échantillon de sites retenus correspond aux habitats qui possèdent des marqueurs significatifs, sélectionnés selon une approche méthodologique qui permet de traiter collectivement tous les types d’artisanats, qui sont pourtant sensiblement différents. Cette démarche consiste à caractériser les activités artisanales, déterminer leur fonction et leur distribution au sein des sites, dans l’intention de proposer une nouvelle démarche de hiérarchisation de l’habitat, par rapport à l’artisanat.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *