Journée d’études du CeTHiS aux 19e Rendez-vous de l’histoire de Blois

Blois/ 8 octobre 2016 / IUT (site Chocolaterie) / salle 224 / de 9h à 18h30

Journée d’études organisée par Laurent Besse et Ulrike Krampl (CeTHiS/HiViS).

Partir pour se former (Antiquité-XXe siècle)

Bien avant la « génération Erasmus », la nécessité ou l’envie d’apprendre constituait, dans de nombreuses sociétés, l’une des motivations premières pour partir de chez soi. affiche-je-blois-2016Loin d’être le privilège des élites, le fait de quitter les siens pour se former et acquérir savoirs et savoir-faire concernait l’ensemble des groupes sociaux : on peut, dans certains cas, percevoir des phénomènes d’ordre structurel. Ils prenaient toutefois des formes très variées et fortement genrées : formation des négociants, échange d’enfants dans l’aristocratie, enlèvement d’enfants (esclaves, janissaires, conversion forcée des huguenot.es), mise en apprentissage, domesticité, Grand tour, voyage d’artiste, parcours d’initiation, internat, séjour linguistique, OFAJ, etc. Les mobilités propres aux moments de formation ne se limitent pas à l’enfance et à la jeunesse, elles se déclinent en petits déplacements et grands parcours et se fondent sur l’envie de prendre le large autant que sur la contrainte économique ou politique. En croisant deux grands champs historiographiques, l’un portant sur les mobilités de travail et les formes de dépendance, l’autre sur l’éducation, la formation et l’apprentissage, nous souhaitons en effet réunir des contributions qui évoquent des lieux, des champs sociaux et des contextes différents afin d’interroger, sur la longue durée et à travers les espaces, les logiques selon lesquelles les sociétés du passé ont associé mobilité et formation.

Voir l’annonce et le programme sur le site des RDV de l’histoire.

Télécharger l’affiche-je-blois-2016.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *