Chronique du programme : Figure martinienne

Hommage à Pierre Gasnault

Nous tenons à rendre hommage à Pierre Gasnault qui vient de nous quitter après une longue et riche carrière de médiéviste. Son nom restera sans doute attaché à la découverte des fragments de comptes de Saint-Martin de Tours du VIIe siècle. Ces « documents comptables », faute d’un autre nom, ont révélé de manière exceptionnelle l’importance de la basilique martinienne dans le haut Moyen Âge, en particulier par l’ampleur de ses biens fonciers, par la tradition de gestion écrite de ces biens et par la continuité de l’Antiquité tardive à l’époque mérovingienne perceptible dans ce type de document. Rappelons que cette découverte a ouvert la voie de travaux fondamentaux dans le domaine de l’histoire économique de l’époque franque, par exemple ceux de notre collègue japonais Shoichi Sato. Mais Pierre Gasnault s’était intéressé à l’ensemble de la tradition médiévale tourangelle – et au-delà – concernant la figure martinienne.

On trouvera sur le site internet « saint-martindetours.com » une bibliographie dans laquelle sont répertoriés les travaux de Pierre Gasnault. Il est important de rappeler qu’il avait lui-même fourni la liste de ses travaux pour une version antérieure de cette bibliographie hébergée à l’origine sur le site du « Centre culturel européen saint Martin de Tours ». Une anecdote mérite aussi d’être rapportée : parmi les ex-voto de la crypte de la basilique tourangelle, j’avais remarqué le nom de Pierre Gasnault dans un groupe de prêtres formulant, en latin, en 1937, leurs remerciements pour leurs vingt-cinq années de sacerdoce. Il ne pouvait s’agir bien sûr de notre médiéviste mais je lui posai la question : il me répondit avec amusement qu’il ignorait l’existence de cet ex-voto mais que le personnage en question était son oncle. Rappelons enfin le souhait de publier ses articles en un volume « papier » explicitement formulés parmi les projets du programme « Figure martinienne ».

Bruno Judic



Citer ce billet
L'équipe du CeTHiS (2016, 23 juin). Chronique du programme : Figure martinienne. CeTHiS. Consulté le 25 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mlhp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search